Version 2.13 : à vos services ma p’tite directive !

La version 2.13 d’Isogeo est en ligne et apporte son lot de nouveautés :

  • des métadonnées de service parfaitement conformes INSPIRE et en moins de clics qu’il n’en faut pour arriver jusqu’à ce blog ;
  • des nouveautés du côté du scan : suivi des modifications, nouveau format et ergonomie ;
  • le développement d’applications tierces pour votre SIG !
Les services comme sur un nuage

Des métadonnées de services, comme sur un nuage

Le calendrier de la directive INSPIRE continue de se dérouler inexorablement et alors que les métadonnées de données sont déjà sensées être toutes diffusées, il est temps de s’attaquer aux métadonnées de service ! S’il est possible de les documenter depuis quelques temps déjà, Isogeo a décidé d’en faire un cheval de bataille pour la saison 2015 / 2016. Deux petites étapes sont nécessaires :
  1. indiquer l’URL du service à documenter ;
  2. indiquer le protocole (format) et la version.
L’application fera le reste :)
Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, il paraît que le Géocatalogue national a décidé de résoudre quelques-unes de ses anomalies de moissonnage, remontées par l’équipe Isogeo et nos clients.  Qui a dit « Alléluia » ?

Des métadonnées toujours plus automatiques et toujours plus fines

Dis-moi de scanner et je te dirai ce qui a été modifiéBrique emblématique de la plateforme Isogeo, le scan continue de s’enrichir :

  • ajout du format .las/z, correspondant aux données LiDAR ;
  • les modifications survenues sur une donnée sont désormais plus détaillées et automatiquement renseignées dans la liste des événements.  Par exemple, il indique automatiquement si tel ou tel attribut a été modifié, comment la géométrie a été éditée, etc. De quoi maintenir à jour l’information sur le patrimoine de données sans aucun effort :) !

Place aux applications tierces

Cette version marque aussi l’arrivée de plugins directement intégrés dans les logiciels SIG. Basés sur l’API Isogeo, ils permettent le développement des usages autour des métadonnées, pour que les catalogues que vous prenez autant de soin à constituer, ne le soient pas en vain !
Réalité du marché des SIG oblige, c’est l’environnement Esri qui accueille les premières extensions, pour le web et le bureautique. Mais demain, cela pourrait également être le cas d’autres écosystèmes, qui sait ?
N’hésitez pas à faire un tour sur le site et le webinaire dédiés.

Mais aussi…

La possibilité de changer le fond de plan dans le visualiseur de l’OpenCatalog et même de le désactiver pour ceux qui souhaitaient ne pas faire d’ombre à la sémiologie associée parfois aux WMS.

Enfin, il est possible d’indiquer un format libre pour les métadonnées de type ressource. Idéal pour cataloguer des fichiers non géographiques : tableurs, cartes, etc.

Allez, je vous laisse, on doit bosser sur la 2.14 qui devrait ressembler à la géohotte du père Noël !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to load the Are You a Human PlayThru™. Please contact the site owner to report the problem.