Interview du département de l’Hérault : du catalogage à l’Open Data

Le Département de l’Hérault a commencé son projet de catalogage des données SIG en septembre 2017. A l’été 2018, plus de 200 données sont cataloguées sur la plateforme Isogeo, dont 22 conformes INSPIRE et librement accessibles sur la plateforme régionale Open IG et sur data.gouv.fr. Il est donc temps de faire un bilan, et de vous présenter différents éléments du projet, via cette interview.

Les acteurs : côté Isogeo, Julien Moura est en charge du projet. Côté Département, 4 géomaticiens contribuent à la gestion les métadonnées.

Cadre technique : ArcGIS, QGIS, FME, Postgre SQL / PostGIS, ArcGIS Server.

Interviewés : Oriane Garcia, Administratrice des données et responsable du catalogage et Yves Jazeron, Chef de projet en géomatique à la DSI.

 

Comment est né le besoin de catalogage ?

Le projet est né de l’impérieux besoin de mettre en place une administration centralisée des données géographiques et de légitimer l’action d’animation et de facilitation du service SIG auprès des services départementaux. La polarisation du SIG au sein des services métiers, la dissémination des données gérées en silos, l’obsolescence du catalogue renseigné « à la main » qui n’est plus à jour depuis 2009, sont à l’origine d’un besoin de mutualisation entre le service SIG et les besoins réels des utilisateurs métiers. De ce constat, nous avons identifié la nécessité de disposer d’un outil de catalogue et d’inventaire ergonomique, accessible à tous, permettant une mise à jour simple des métadonnées et une diffusion en interne et en externe du catalogue. D’autant que nous devions nous mettre en conformité vis à vis de la directive INSPIRE et avions également pour projet la mise en place d’un pilotage Open Data sur toutes les données du Département.

Avez-vous testé d’autres outils de catalogage ? Quelles sont les 3 raisons principales pour lesquelles vous avez choisi Isogeo ?

Comme précisé précédemment, le Département s’est engagé très tôt dans une démarche de catalogage « à la main ». Mais face au volume et au rythme de mise à jour des données, ce travail s’est arrêté en 2009. Nous avons par la suite testé différents outils. Géosource a vite été abandonné pour des raisons d’ergonomie et de temps passé sans garantie de résultat. ArcCatalog a été écarté pour les mêmes raisons. Enfin QSphere a permis de faire les fiches de métadonnées uniquement pour les données Inspire transmises à OpenIG. En somme, aucune de ces solutions ne remplissait les attentes du CD34 en termes de facilité d’utilisation, de saisie et de mise à jour rapide des fiches de métadonnées, de diffusion et d’intégration au SIG bureautique et web.

Nos critères de sélection ont été les suivants : saisie par lot des fiches de métadonnées, conformité Inspire et Open Data, facilité de saisie, plugin pour QGIS et ArcMap, intégration du catalogue en IFRAME sur l’intranet.

Comment s’est passée la mise en œuvre du projet ?

Le projet a débuté par une phase de test de 6 mois de la solution Isogeo pendant laquelle Julien Moura nous a accompagné et conseillé dans la démarche. Convaincu par la solution et l’expertise technique d’Isogeo à l’issue de ce test, nous avons souscrit à la solution, ce qui nous a permis d’engager les travaux suivants :

  1. Installation du scan par notre service informatique et Isogeo au sein du SIG pour le recensement exhaustif de la base de donnée géographiques
  2. Formation de l’équipe SIG :
    • définition d’une méthodologie pour la constitution et l’entretien du catalogue
    • création de plusieurs modèles de fiches facilitant la saisie par les « experts métiers »
  3. Organisation et animation d’une métadonnée party trimestrielle pour renseigner les fiches de métadonnées recensées
  4. Formation au fil de l’eau des service métiers et appropriation de l’outil
  5. Intégration du catalogue sur l’intranet du CD34

A quoi vous sert Isogeo aujourd’hui ? Et quelles perspectives pour demain ?

Cette démarche de catalogage a permis d’accompagner et de faciliter la mise en place d’une base de données géographiques ordonnée, centralisée et partagée.  Nous avons enfin une vision claire et précise de notre patrimoine de données ! De plus, ce catalogue est accessible par tous les agents via OpenCatalog et le plugin Isogeo pour QGIS.

Nos objectifs sont de poursuivre la diffusion du catalogue auprès des partenaires (Bureaux d’études et prestataires) et d’engager dans le futur une éventuelle démarche globale d’Open Data avec le recensement exhaustif des données ouvertes du Département.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to load the Are You a Human PlayThru™. Please contact the site owner to report the problem.